Notre quête de sens n’est pas limitée à la part culturelle, intellectuelle, cultuelle ou artistique de notre existence. Notre quête de sens nous amène à confronter nos propres valeurs dans tous les aspects de notre vie. Quand nous sommes face à des non choix professionnels, à des situations impliquant le recours à du boulot alimentaire, à des circonstances vécues en boucle avec la sensation d’être coincé dans un engrenage infernal,  à des relations dysfonctionnelles – voire toxiques, au travail, alors, arrive un temps de remise en questions, au mieux avant l’épuisement ou le burn out ; au pire, quand les dégâts sont déjà là… En remettant le focus sur nos fondamentaux, nous nous autorisons à (re)découvrir notre propre mission de vie et à entrer en cohérence avec cette résonance, à la source de notre essence. Bienveillance, sincérité, attention envers soi-même et les autres, partage des ressentis, échanges émanant du cœur, (re)deviennent des pratiques quotidiennes et motivantes… Cette démarche peut aussi être particulièrement adaptée aux soignants, travailleurs sociaux et acteurs de santé. Pour notre plus grand bien et celui des autres…

François, 49 ans, célibataire sans enfant : “Je m’étais replié sur moi-même car j’étais en état d’épuisement physique et moral après un investissement considérable dans mon travail en tant qu’artisan indépendant, travaillant seul. Je suis rempli d’énergie, je me relance après deux séances reboostantes. Je me sens réalisé.”

(Pour des raisons de confidentialité, les prénoms des personnes qui témoignent sont changés)